June 26th, 2021

[Bingo] 4 lignes, 3 colonnes, 2 diagonales et 23 lectures

Un livre dont la couverture n'a que des lettres
En manque de Jacques Expert
Un livre dont l'action ne se déroule pas sur votre continent
Izunas T1 de Saverio Tenuta, Bruno Letizia et Carita Lupattelli
Un livre en rapport avec la forêt
Morgane de Kansara et Fert
Un livre publié sous un pseudonyme
Roi Ours de Mobidic
Un tome d'une série qui n'est pas le premier
Magus of the Library T4 de Mitsu Izumi
Recueil de nouvelles
Un livre avec une quête initiatique
Islandia T1 de Marc Védrines
Littérature africaine
Littérature scandinave
Stand Still Stay Silent T1 de Minna Sundberg
Un livre qui fait partie d'une trilogie
Grisha T1 de Leigh Bardugo
Un livre en rapport avec la guerre
Les Compagnons du Crépuscule T1 de François Bourgeon
Un livre édité l'année de votre naissance
Sandman : Les Bienveillantes de Neil Gaiman et cie
JOKER
L'éternel de Te Rangi de Mélodie Smacs
Un livre en rapport avec la terre
Incarceron T1 de Catherine Fischer
Un livre d'un auteur auquel vous avez décidé de laisser une seconde chance
Egrégore de Gab Stael
Science
The Empire of Corpses T1 de Tomoyuki Hino
Littérature japonaise
Goodbye, my rose garden T1 de Dr Pepperco
Littérature canadienne
Cet été-là de Jillian et Mariko Tamaki
Policier
Headline T1 de Léna Jomahé
Littérature russe
Sourvilo d’Olga Lavrentieva
Littérature latino-américaine
Histoire d'une mouette et du chat qui lui apprit à voler de Luis Sepúlveda
Littérature italienne
Mercy T1 de Mirka Andolfo
Fantasy
L'âme de l'Empereur de Brandon Sanderson
Epistolaire
La lettre à Helga de Bergsveinn Birgisson
Un livre avec un nombre dans le titre
Quatrevingt-treize de Victor Hugo


❤️❤️ Que j'ai adoré ❤️❤️

Morgane de Kansara et Fert pour ‘Un livre en rapport avec la forêt’
[En lire plus]Une revisite du mythe arthurien du point de vue de Morgane (la forêt est un paysage fortement présent, en particulier quand Morgane est initiée par Merlin à la magie ou à la fin, quand elle sert de ‘refuge’ à ses compagnes et où tombent les derniers chevaliers d’Arthur). Si Morgane n’est pas innocente dans l’histoire, Arthur et ses chevaliers sont loin de correspondre à l’image véhiculée habituellement (au mieux, ce sont des incapables / imbéciles…). J’ai beaucoup aimé cette version, très critique sur certaines mentalités du Moyen-Age, concernant notamment la femme : l’adultère féminin passible de mort démontré par l’exécution de Guenièvre alors qu’Arthur l’avait trompée avec Morgane (hypocrisie, quand tu nous tiens…) ; la question du consentement pour les femmes, le fait qu’elles soient réduites au rang d’objets pliés au désir des hommes… Le clin d’œil sur le fait que l’histoire peut être facilement réécrite à la fin de la BD, avec le prêtre Blaise qui compte réarranger l’histoire d’Arthur, était ‘amusant’, aussi – la vérité peut être facilement réécrite. Le graphisme est particulier mais finalement, j’ai bien aimé, en particulier les couleurs utilisées.

Stand Still Stay Silent T1 de Minna Sundberg pour ‘Littérature scandinave’
[En lire plus]Une histoire que j’avais entamée dans sa version anglophone publiée comme webcomic sur le site de l’auteure, que j’ai relue ici dans sa version éditée en français. Je ne me rappelle même plus pourquoi je m’étais arrêtée dans la lecture parce que j’ai adoré ! (je crois avoir bloqué au prologue, peut-être n’avais-je pas tout compris de la question de l’épidémie ? Je ne me rappelais même pas qu’il avait été question de cela, à l’origine !) L’histoire n’en est qu’à ses débuts mais j’aime beaucoup l’univers présenté (l’auteure a raison, les chats sont essentiels dans la vie) ainsi que les personnages et les dynamiques qui s’installent entre eux.

The Empire of Corpses T1 de Tomoyuki Hino pour ‘Science’
[En lire plus]Une série en 3 tomes adaptée d’un light novel avec une version animée, où Victor Frankenstein a créé sa créature et a ainsi donné naissance à une nouvelle technologie, celle des nécromates, des cadavres ressuscités mais sans aucune volonté que les vivants utilisent comme main-d’œuvre mais aussi comme soldats dans leurs guerres… Je trouve l’univers hyper intéressant et ce dernier, en plus de l’histoire, questionne pas mal sur l’éthique en recherche et jusqu’où on peut aller au nom du progrès et du développement.

Headline T1 de Léna Jomahé pour ‘Policier’
[En lire plus]Une série d’urban fantasy dont chaque tome correspondrait vraisemblablement à une enquête policière sur fond surnaturel (l’enquête menée dans ce premier tome est bouclée). Pas mal d’humour, même si l’auteure n’a clairement pas été tendre avec ses personnages (une s’est fait torturer, entre autres) et les sujets abordés ne le sont pas plus comme la partie sur une forme de dépendance semblable à de la drogue. J’ai beaucoup aimé les personnages, notamment les deux principaux (une paire d’amies, l’une flic et l’autre journaliste) et l’histoire en général.

❤️ Que j'ai bien aimé ❤️

L’éternel de Te Rangi de Mélodie Smacs pour JOKER
[En lire plus]Début un peu laborieux à cause de plusieurs aspects (selon moi, l'histoire aurait pu être mieux amenée) mais cela s’améliore grandement par la suite. L’histoire était un peu courte, certains points auraient mérité un peu plus de développement, mais dans l’ensemble ça a été une agréable lecture :) Petite précision, ce roman sort en novembre, je l’ai eu en avant-première en achetant le Pack 2021 (qui contenait tous les romans sortant cette année, les éditions Plume Blanche font ça chaque année) en décembre dernier, d’où que j’ai pu le lire ! x)

Magus of the Library T4 de Mitsu Izumi pour ‘Un tome d’une série qui n’est pas le premier’
[En lire plus]Une série que j’aime bien, plutôt prometteuse, au graphisme incroyable (après il faut aimer ce genre d’histoires, ce n’est pas très ‘dynamique’ pour le moment, je peux comprendre que d’autres s’ennuieraient ferme…). Par contre, je suis perturbée par le fait que Sedona soit un homme, j’étais persuadée que c’était une femme (et la trad le désignait comme tel alors soit il y a eu un souci, soit la mangaka a viré de bord… - parce que, chose rassurante pour moi, je n’étais pas la seule à le penser !)

Goodbye, my rose garden T1 de Dr Pepperco pour ‘Littérature japonaise’
[En lire plus]Une série courte en 3 tomes sur une jeune japonaise venue en Angleterre pour rencontrer Victor Franks, son auteur favori ; elle est embauchée par une jeune aristocrate qui lui promet de l’aider à le rencontrer, à condition qu’elle la tue. Plusieurs thèmes sont abordés, en particulier l’homophobie de l’époque et l’impossibilité, ou presque, de choisir sa propre voie, tracée dès la naissance. La relation qui se tisse entre les deux protagonistes est très belle et leurs discussions sur ces sujets, très importants dans l’œuvre (et responsables du désir d’Alice de mourir) sont vraiment intéressants. J’ai beaucoup aimé cette lecture, bien qu’elle sorte de ce que je lis habituellement.

L’âme de l’Empereur de Brandon Sanderson pour ‘Fantasy’
[En lire plus]Un roman court à l’univers pourtant très riche et développé, notamment sur son aspect ‘magique’, aux influences asiatiques (on sent qu’il a fait des recherches) et, en somme, plutôt original. C’est sans doute le principal intérêt de ce roman car tout tourne autour de cela et, en soi, il y a peu d’action à proprement parler. J’ai bien aimé, même si je ne me suis pas réellement attachée aux personnages.

Histoire d’une mouette et du chat qui lui apprit à voler de Luis Sepúlveda pour ‘Littérature latino-américaine’
[En lire plus]Une jolie histoire que je ne connaissais jusque-là que dans sa version animée (que j’aime beaucoup, c’est l’une des histoires qui m’a le plus marquée enfant). Je n’ai appris que cette année, par Nelja, qu’il s’agissait en fait de l’adaptation d’un roman court ! Il y a quelques différences entre les deux versions mais j’ai beaucoup aimé lire celle-ci :)

Grisha T1 de Leigh Bardugo pour ‘Un livre qui fait partie d’une trilogie’
[En lire plus]Une série jeunesse de fantasy assez classique par certains aspects, avec quelques facilités scénaristiques imputables au genre, mais que j’ai trouvé sympa à lire et j’ai aimé découvrir la suite. J’ai notamment aimé certains éléments de l’univers qui sonnent Europe de l’Est / Russie.

Incarceron T1 de Catherine Fischer pour ‘Un livre en rapport avec la terre’
[En lire plus]Une dystopie avec des prisonniers enfermés dans une prison dite souterraine (on découvre que ce n’est pas tout à fait exact mais il y a toujours la quête de l’Extérieur et de la ‘vraie’ terre pour lier au thème), vivante et cruelle. J’ai trouvé le concept assez original et, même si je ne me suis pas trop attachée aux personnages, j’ai vraiment bien aimé cette lecture.

Izunas T1 de Saverio Tenuta, Bruno Letizia et Carita Lupattelli pour ‘Un livre dont l’action ne se déroule pas sur votre continent’
[En lire plus]Une lecture sympa qui utilise des éléments de la mythologie asiatique (japonaise, je crois ?) avec la confrontation entre le monde des Hommes et des dieux et la question de l’équilibre entre les deux.

Roi Ours de Mobidic pour ‘Un livre publié sous un pseudonyme’
[En lire plus]Une histoire courte en 1 tome sur une femme sacrifiée par les siens qui devient l’épouse d’un dieu (le Roi Ours) et s’efforce de le venger lorsque celui-ci est tué par les hommes de son ancienne tribu. L’histoire n’a rien de transcendante mais c’était sympa, par contre je ne saurais dire s’il s’agit d’une tribu amérindienne (selon leur apparence, les totems, les dieux-animaux…) ou aztèque (leurs prénoms).

Sandman : Les Bienveillantes de Neil Gaiman et cie pour ‘Un livre édité l’année de votre naissance’ (1994)
[En lire plus]Une première immersion dans Sandman, que je ne connaissais que de nom. De ce fait, je n’étais pas familière des personnages comme Death ect mais cela ne m’a pas empêché d’apprécier cette lecture.

Mercy T1 de Mirka Andolfo pour ‘Littérature italienne’
[En lire plus]Un premier tome bien sympathique qui pose l’ambiance et les prémices de l’histoire, à voir ce que donnera la suite ! Et le dessin est très beau, j’aime beaucoup l’ambiance que donnent les couleurs.

Quatrevingt-treize de Victor Hugo pour ‘Un livre avec un nombre dans le titre’
[En lire plus]J’ai beaucoup aimé l’histoire, plus que je ne l’aurais cru, mais j’ai eu un peu de mal avec certains passages, lorsque l’auteur part sur des présentations historiques – j’ai même sauté quelques passages, je l’admets. La fin était très triste, j’étais un peu dégoûtée pour le duo ^^

Lecture sympa mais sans plus

En manque de Jacques Expert pour ‘Un livre dont la couverture n’a que des lettres’
[En lire plus]Petite nouvelle sur un tueur en série qui subit le confinement à cause du coronavirus. Le fil est un peu décousu (il raconte au passage quelques-uns de ses crimes) mais c’était amusant à lire (et la chute aussi). Une lecture sympa mais sans plus.

Les Compagnons du Crépuscule T1 de François Bourgeon pour ‘Un livre en rapport avec la guerre’
[En lire plus]Le dessin n’est pas extraordinaire, ni l’histoire. Trois personnages errent dans un pays ravagé par la guerre de Cent Ans, confronté au pillage, au viol ect (l’auteur n’est pas tendre et pose bien le décor). Ce qui m’a le plus troublé sont les dialogues, ils parlent bizarrement et parfois, c’est limite incompréhensible.

Cet été-là de Jillian et Mariko Tamaki pour ‘Littérature canadienne’
[En lire plus]Cette BD porte sur la préadolescence, alors qu’on quitte doucement l’enfance pour découvrir le monde des adultes, avec des préoccupations qui changent… Ce n’est pas mon genre de prédilection mais c’était plutôt sympa à lire, ça rappelle pas mal de souvenirs de cet âge-là.

Sourvilo d’Olga Lavrentieva pour ‘Littérature russe’
[En lire plus]Un témoignage poignant du siège de Leningrad durant la Seconde guerre mondiale à travers les yeux de la grand-mère de l’auteure, de ce qu’a été la vie de millions de personnes à cette époque-là, confrontés au froid, à la faim et au rationnement, aux bombardements... Le graphisme est un peu particulier, sombre, parfois chaotique et difficilement lisible mais colle bien avec l’ambiance de cet épisode.

Que je n’ai pas aimé

Islandia T1 de Marc Védrines pour ‘Un livre avec une quête initiatique’
[En lire plus]C’est l’histoire d’un garçon qui a des rêves en lien avec l’Irlande, et qui finit par y aller pour comprendre ce qu’ils signifient et finalement, qui il est… Des choses étranges se passent autour de lui et on ne comprend pas plus que lui mais honnêtement, je n’ai pas accroché et le fait que le perso me soit limite antipathique ne doit pas y aider.

Egrégore de Gab Stael pour ‘Un livre d'un auteur auquel vous avez décidé de laisser une seconde chance’
[En lire plus]C’est dommage parce que cela partait plutôt bien, c’était mieux écrit que la 1ère œuvre que j’ai lue de cette auteure, malgré un rythme irrégulier et dans l’ensemble assez rapide. L’univers décrit est riche mais le rythme rapide en fait un traitement superficiel avec beaucoup d’informations lâchées en bloc et c’est dommage. Par contre, dans le dernier tiers, c’est un gros partage en sucette et je n’ai rien compris de la fin, au final je ne sais même pas si l’ensemble du roman n’est qu’un gros délire d’un esprit perturbé ou pas (la faute au dernier paragraphe que je ne sais pas comment interpréter). J’ai rarement été laissée aussi perplexe par la lecture d’un livre. En tout cas, c’est un loupé pour cette auteure, je ne lui donnerai pas de troisième chance.

La lettre à Helga de Bergsveinn Birgisson pour ‘Epistolaire’
[En lire plus]Roman épistolaire court composé d’une seule lettre, monologue d’un vieil homme à une ancienne amante, à qui il répond avec retard, et qui revient sur sa vie. Il se perd dans pas mal de souvenirs, notamment liés à elle. C’est parfois décousu et, hormis les aspects un peu traditionnels de l’Islande rurale voire sauvage confrontée ensuite à l’arrivée de ‘l’ère moderne’, je n’y ai pas porté grand intérêt. Cela se lit mais n’a rien de mémorable, à nuancer cependant car ce n’est, de base, pas mon genre de prédilection.